Mon nouveau régime alimentaire

Je suis végétarienne, depuis presque deux ans maintenant. Alors, c’est vrai, ce n’est pas à 100% tout le temps. On va dire qu’à la maison, je suis à 99% végétarienne car ça m’arrive, très occasionnellement, de manger encore du poisson. Mais c’est du poisson pêché durablement le plus possible. A l’extérieur, c’est une autre histoire. Au restaurant, si je peux je prend l’option végétarienne. S’il n’y en a pas, je prend du coup du poisson. En famille ou chez des amis, certains y font attention et ça fait vraiment plaisir, mais parfois ce n’est pas le cas, du coup je prend le plus petit bout de viande s’il n’y a pas assez d’accompagnements pour combler.

Ca, c’était la base. Durant la période des fêtes et les semaines qui ont suivies, je me suis rendue compte que j’avais bien maigri. J’ai décidé de faire un check-up quand des amis me l’ont fait remarquer. Après analyse, on a découvert que j’étais intolérante au gluten et que c’est ça qui m’avait fait perdre du poids (après, la période de grand stress que j’ai eu avant noël n’a peut-être pas aidé non plus).

Du coup, je voulais évidemment reprendre le poids perdu, et j’ai donc pris rendez-vous chez une diététicienne pour m’aider à prendre du poids. D’où mon nouveau régime alimentaire.

Photo by Rachel Park on Unsplash

Régime pour grossir

Au mois d’avril, je pesais donc 52,7kg, et mon poids idéal est d’atteindre les 60kg. La diététicienne a donc établi un programme alimentaire que je dois suivre (évidemment c’est en fonction de mon type d’alimentation, de ce que je mange habituellement, de ce que je ne mange pas aussi, de mon activité et mes horaires, etc).

Pour m’aider à grossir, je dois enrichir mes repas en rajoutant de la crème, du fromage, des noix, et en mangeant 5 oeufs par semaine. Pour la faire courte.

Evidemment, pour grossir, il faut prendre du bon gras, et éviter le mauvais gras. Donc on évite de manger trop souvent des sucreries, chocolats et biscuits. Sinon en détails, ça donne ça :

  • Petit déjeuner : un bol de granola/muesli avec du yaourt. Si j’ai un creux à 10h, je dois manger une portion de fruits.
  • Midi : Du pain (sans gluten bien sûr), ou un wrap, avec du fromage ou du houmous, ou une salade ou les restes de la veille, et un oeuf. En général quand je vais bosser, soit je me fais une salade ou les restes de la veille, soit c’est du pain avec du fromage ou du houmous + une poignée de noix de cajou + 1 oeuf dur. Quand j’ai le temps, je me fais des maxi sandwich complets.
  • Goûter : des biscuits (je prend souvent des cookies sans gluten, ou madeleines, muffins…) + 1 yaourt (celui avec le coulis de fruit dans le fond).
  • Soir : un bon repas complet où je ne dois pas hésiter à rajouter de la crème, du fromage, des fruits secs.

Un repas équilibré

On a évidemment revu ce qu’était qu’un repas équilibré végétarien et ce qu’était qu’une bonne salade complète.

  • Repas équilibré : 1/2 portion de légumes + 1/4 de féculents (pâtes, riz, semoule, quinoa, millet, boulgour, pommes de terre, patates douces, maïs…) + 1/4 de protéines (oeufs, tofu, tempeh, seitan, quorn, légumineuses, lentilles, pois chiches, haricots rouges et blancs, fèves, fromages, soja…)
  • Salade complète : des légumes cuits et/ou crus et éventuellement des fruits + des protéines + des féculents + une vinaigrette maison + des fruits secs/graines/noix

Un mois plus tard, au deuxième rendez-vous, je me suis de nouveau pesée, et j’ai pris 800g, je suis passée à 53,5kg ! C’était vraiment encourageant car avec le boulot, il y a eu des moments où je n’ai pas pu respecter mon programme. J’étais contente.

On a évidemment mis l’accent sur le fait de manger plus de houmous, car c’est du bon gras, et même de tester le tartare d’algues ! Et aussi de manger des légumes farcis.

Photo by Wesual Click on Unsplash

Ma vie sans gluten

Le problème du gluten c’est qu’il y en a partout ! Le pain, les pâtes, les biscuits, les pâtisseries et viennoiseries, la chapelure, les céréales, la farine, le seitan, la viande puisque les vaches, cochons et poules sont nourris avec du blé…

Beaucoup de produits même sans blé au départ, sont fabriqués dans des usines où il y a du gluten qui circule, donc risque de contamination. Il est donc mieux de privilégier des produits estampillés « sans gluten » car cela veut dire qu’ils sont fabriqués dans une usine fermée et donc il n’y a pas de risque de contamination.

Du coup, dans mon alimentation j’ai changé beaucoup de produits : le pain, les pâtes, les biscuits, la farine, le granola, tout ça est sans gluten. On oublie le seitan qui est fait à base de blé. Quand je suis à l’extérieur, c’est plus difficile de faire attention, mais cela reste des exceptions et ça ne me rend pas trop « malade ».

Le sans gluten permet de découvrir des nouveaux produits mais aussi de nouvelles façons de manger. C’est comme quand on passe au régime végétarien ou vegan, on découvre de nouvelles recettes.

♥︎ Et vous, vous êtes plutôt végétarien, flexitarien, vegan, sans gluten, sans sucre ? ♥︎

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s