L’art de vivre à la suédoise // Lagom

Après l’art de vivre à la danoise (Hygge), direction la Suède ! Pour les suédois, le lagom (prononcé lar-gom) est l’art du ni trop, ni trop peu dans tous les domaines de la vie quotidienne. Cela rejoint le concept de minimalisme dans la décoration et la possession de biens matériels, mais c’est aussi au niveau du comportement et de l’éducation que les suédois recherche un juste milieu, un équilibre personnel, tout dans la modération.

Etre lagom c’est se satisfaire de ce que l’on a, à faire attention à sa consommation, être écolo, reconnaissant et modeste, se réjouir des plaisirs simples de la vie, et être simplement heureux. Pour certains points, cela rejoint le concept danois du Hygge, mais les suédois vont encore plus loin.

L’idée aussi est de privilégier la qualité à la quantité, le moins mais mieux. Autant dans sa consommation en privilégiant une consommation raisonnée et durable, que dans ses relations personnelles. Les suédois ne veulent pas montrer qu’ils sont supérieurs aux autres, ils restent modestes et font en sorte d’être dans la norme, dans un juste milieu.

Pour eux, il est nécessaire de prendre du temps et de prendre le temps. Là encore, ils rejoignent le concept Slow, slow life, slow cosmétique, slow food, slow fashion… Et il est également important d’avoir un esprit sain dans un corps sain.

28500082_10214995561873151_1673111984_o.jpg

Le lagom, en résumé, inclut les domaines de la consommation (raisonnée, locale et durable), la mode (minimaliste et éthique), la beauté (naturelle et minimaliste), la décoration (apaisante, fonctionnelle, naturelle et minimaliste), les loisirs et les vacances (proche de la nature, partager un moment en famille ou entre amis), l’alimentation (de la nature à l’assiette, fait maison, bio, moment convivial), le travail (équilibre entre vie de famille et travail, valorisation, productivité, écoute, honnêteté), les relations en société (modestie, écoute, ponctualité, intégration), et enfin l’éducation et la famille (parité et partage, autonomie des enfants, éducation bienveillante, temps pour soi).

22538144_10213913508342489_903557289_nC’est évidemment un concept bien plus complet et complexe que ce que je viens de vous résumer dans cet article, alors si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de lire « Le livre du Lagom – L’art suédois du « ni trop, ni trop peu » » de Anne Thoumieux aux éditions First.

♥ Et vous, vous êtes adepte du Lagom ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s