Carnet de voyage en Croatie #5

Le lendemain, je visite enfin la vieille ville de Zadar. Mon voyage touche à sa fin, au soir, je prendrais un bus de nuit pour Pula avant de retourner à Zagreb.

J’étais très bien située, car en face de l’auberge se trouvait l’Eglise Saint Donat et sa place avec l’ancien Forum et les vestiges romains. Je me dirigeais ensuite vers la Cathédrale Sainte Anastasie, puis d’autres bâtiments intéressants à découvrir et des parcs avec des statues (je crois que les croates aiment les parcs avec des statues de gens célèbres), puis la Place du Peuple (où se déroule beaucoup de festivités en été). Je m’éloignais un peu pour trouver la Place des cinq puits, la Porte de la Terre ferme et son mignon petit port, et un peu plus loin, je profitais de l’ombre et de la fraîcheur (encore une fois !) du Parc de Vladimir Novac où il y avait également des choses intéressantes à découvrir. On voyait aussi la ville nouvelle depuis le parc et les tristounets HLM.

11013127_10207042409729318_5239461352800472511_n

Amphithéâtre de Pula

Ensuite, je devais attendre 23h pour mon bus direction Pula. Le temps fut vraiment très long, je ne pouvais pas rester éternellement à l’auberge, je devais laisser ma place et sortir mes bagages. Un peu paumée, je longeais la Riva dans toute sa longueur, dans un sens, et puis dans l’autre, et encore dans l’autre sens. Je faisais des siestes sur des bancs le long de la Riva, à l’ombre des arbres. Et je prenais un verre en terrasse pour passer le temps. Je me dirigeais après vers la gare routière pour finir mon livre en attendant le bus. Bus que j’ai failli rater car les indications sur mon ticket n’étaient pas les mêmes que celles inscrites sur le bus…

Enfin, me voilà dans le bus où je vais passer ma nuit, mal installée, et en ayant mal dormi, avant d’arriver à 6h du matin à Pula, en Istrie, une autre région de la côte. Mais je voulais vraiment y aller pour voir son amphithéâtre.

La ville était très calme (tu m’étonne, vu l’heure à laquelle je suis arrivée), et il faisait plutôt frais, le soleil n’était pas encore haut dans le ciel et ne tapait pas. J’ai donc pu découvrir tranquillement son amphithéâtre (évidemment les visites n’étaient pas encore ouvertes). Puis j’ai visité sa vieille ville. Là aussi j’ai dû me fier à mon instinct pour trouver mon chemin entre la gare routière et la vieille ville, j’ai de la chance d’avoir eu à chaque fois un bon flair (et des bonnes indications sur la route). Je suis donc passé devant le Temple d’Auguste, le Palais communal, le Couvent et l’Eglise Saint François, l’Arc de Triomphe de Sergius, de loin j’ai pu voir le chantier naval où il y a une installation fort intéressante (mais que je n’ai pu voir malheureusement) de sons et lumières (à voir à la tombée de la nuit donc), je me suis dirigée ensuite vers la Citadelle, ou communément appelée aussi la Forteresse vénitienne.

Après cette semaine très enrichissante et remplie d’émotions, j’ai quitté Pula pour retourner vers Zagreb, j’ai profité du wifi de la gare pour passer le temps avant de prendre mon train de nuit vers Munich, qui est arrivé avec quelques minutes de retard et qui m’a fait rater ma première correspondance. Ce qui a fait que j’ai dû changer mes plans de trajets, et là aussi un autre train a pris du retard, ce qui a fait que j’ai dû encore changer mes plans. Je suis donc rentrée chez moi deux heures plus tard que prévu, mais avec plein de souvenirs en tête et des millions de choses à raconter. Avec toujours le goût de l’aventure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s